délivrance, n.f

  1. Libération. Sa mort fût une délivrance.
  2. Soulagement.
  3. Dernier stade de l’accouchement. Expulsion du placenta, du cordon, des membranes.
  4. Action de remettre une chose à quelqu’un, un paquet, une lettre.

Vestiges de notre consommation, le plastique. Dans notre société hypercontrôlée et hypersécuritaire, tout ce qui entre en nous est emballé: les sexes, les aliments, les cosmétiques, etc. Ces enveloppes lisses et translucides, réceptacles de nos envies protègent nos biens dans l’attente de leur acheminement, comme l’amnios durant la gestation. Le choix de la scanographie se veut une analogie à l’imagerie médicale. Cette série de « radiographies » de corps abandonnés, vidés, déchirés sont une métaphore de nos désirs qui suffoquent de trop de prudence, de nos désirs consommés, du manque et de la jouissance de posséder, une réminiscence de notre propre mort que l’on occulte.

delivery, noun

  1. (an act of) handing over (letters, parcels etc).
  2. (medical) the process of the birth of a child.

Remains of our consumption, plastic. In our hypercontrolled and hypersecure society, everything that comes inside us is packed: sexes, food, cosmetics, etc. These smooth and translucent envelopes, receptacles of our desires protect our goods while waiting for their delivery, like the amnion during pregnancy. The choice of scanography is an analogy to medical imaging. This series of “x-rays” of abandoned, empty, torn bodies is a metaphor for our desires, which suffocate us with too much prudence, our consummate desires, the lack and enjoyment of possessing, a reminiscence of our own death that we occult.